Antoine Rubin est né en 1990 dans le biotope du vallon de St-Imier qui produit principalement de vieilles usines, des nappes de brouillard redoutables et de splendides dépressions nerveuses.

Il partage aujourd’hui son domicile entre Bienne et les quais de gares de Suisse où il poursuit volontiers une idée perdue, une maîtrise en anthropologie, un livre de Nicolas Bouvier ou encore un joyeux vagabondage.

Le Chant des containers est tiré d’un voyage en cargo réalisé en 2013.


http://www.grrif.ch/fr/Blogs/Les-culturbitacees/Antoine-Rubin-nous-emmene-une-heure-sur-un-cargo.html